BARBE – MOUSTACHE

La greffe de barbe et de moustache est un raffinement de la greffe de cheveux
  1. Bienvenue à la clinique HTS spécialisée dans la greffe de cheveux
  2. Traitements
  3. Barbe – Moustache

Les poils utilisés sont des cheveux parce que ce sont ceux qui ressemblent le plus aux poils de barbe originels. En effet, il est difficile de trouver des poils du corps aussi épais que les poils de barbe et de moustache. Ces derniers ont en outre une particularité importante : ils poussent toujours isolément, ce qui signifie que le follicule pileux ne contient qu'un poil. Les cheveux, en revanche, poussent dans plus de 95 % des cas sous la forme de petits groupes de 2 ou 3 cheveux.

Pour ce type de greffe, il est impératif de n'implanter qu'un ou deux cheveux à la fois et d'effectuer des incisions très tangentielles.

Classiquement, une bandelette est prélevée à l'arrière du cuir chevelu ( FUT). Sous microscope, les cheveux sont isolés un à un, c'est-à-dire que les follicules sont subdivisés en deux ou trois parties. Ensuite, l'implantation a lieu dans des fentes extrêmement fines, de 0,7 ou 0,8 mm.

Il faut distinguer les cicatrices de la zone receveuse et celles de la zone donneuse. Si le travail est réalisé correctement, avec des incisions très propres et très fines, avec un placement précis des greffes dont on a éliminé la peau autour de l'axe du cheveu, aucune cicatrice n'est visible. Il est alors impossible de distinguer les greffes des poils originels.

Dans la zone donneuse, la cicatrice sera linéaire, large d'un millimètre et complètement invisible car noyée dans les cheveux. Seul un rasage complet de la zone donneuse pourrait la mettre en évidence.

En théorie, la FUE pourrait être utilisée pour ce type de greffe. Cependant, elle n'aurait que pour seul intérêt d'éviter la cicatrice linéaire de la zone donneuse. Elle comporte en effet des inconvénients. Premièrement, il faut raser la zone donneuse pour pouvoir extraire les follicules ; la greffe est donc détectable pendant quelques semaines. Deuxièmement, il faut de toute manière retailler sous microscope les follicules extraits pour isoler les cheveux un à un. Troisièmement, le nombre de poils extraits sera limité à 1000 par jour alors qu'on peut facilement obtenir 2000 à 2500 greffes par jour avec la technique classique (FUT).


Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre contact avec le Dr. Devroye ou remplir une  consultation en ligne.