FUE : diamètre des punchs et taille des cicatrices

La taille des punchs FUE influence-t-elle la taille et la visibilité des minuscules cicatrices ?
Blog Single

Depuis quelques années, le choix du diamètre optimal d'un punch FUE est un sujet âprement débattu. Deux écoles existent. La première préconise l’usage d’un diamètre de 0.7 mm, voire 0.8 mm au maximum, afin, d'une part, de minimiser la cicatrice et, d’autre part, de ne pas risquer de blesser les greffes voisines de celle qui est extraite. La seconde, pour sa part, préconise l’usage du diamètre « optimal » qui tient compte des caractéristiques particulières de chaque zone donneuse. En pratique, il s’agit de choisir le diamètre le plus petit possible mais qui permet cependant d’obtenir de « belles greffes ». En effet, les petits punchs de 0.7 ou 0.8 mm livrent le plus souvent des greffes qui contiennent un ou deux cheveux ; rares sont celles qui en comportent plus. En revanche, un diamètre de 0.9 à 1 mm fournit, avec un taux de transection limité, de belles greffes qui contiennent un nombre de cheveux plus important qu’avec les punchs de petite taille.
Mon approche personnelle est la suivante : après observation de la zone donneuse, je choisis la taille de punch qui me paraît la plus adéquate. J’ajuste ensuite, par essais successifs, la taille des punchs et la profondeur de l’incision. Je privilégie l’obtention de greffes riches en cheveux afin d’obtenir une densité optimale dans la zone receveuse. Il m’arrive d'ailleurs fréquemment de combiner l’usage de deux punchs de tailles différentes, l’un pour les greffes à 3 ou 4 cheveux, l’autre pour les greffes à deux cheveux.

Pour plus de détails, voir la page consacrée à notre équipement.