Femmes

Les femmes ne sont pas épargnées par l’alopécie androgénique et peuvent, elles aussi, bénéficier d’une greffe capillaire
  1. Bienvenue à la clinique HTS spécialisée dans la greffe de cheveux
  2. Traitements
  3. Femmes

1. Les causes de la perte de cheveux chez la femme

Tout comme chez l'homme, l'alopécie androgénique est la cause principale de la perte de cheveux chez la femme.

Il s'agit d'une affection héréditaire qui concerne deux tiers des femmes qui perdent leurs cheveux. Elle peut être transmise aussi bien par le père que par la mère, voire par les deux parents. Il n'y a pas de règle connue, la transmission héréditaire étant complexe. Aussi cette affection peut-elle toucher indifféremment les membres d'une même fratrie, comme elle peut épargner une génération.

Tout comme chez l'homme, des circonstances annexes peuvent aussi être à l'origine de la perte de cheveux ou participer aux effets de la pathologie héréditaire.

Quelles sont les différences par rapport à l'alopécie masculine ?

D'une part, les femmes perdent leurs cheveux de manière diffuse et la plupart de leurs cheveux deviennent fins. D'autre part, la ligne antérieure est le plus souvent conservée tandis que la zone donneuse est souvent légèrement dégarnie.

2.LES TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX CONTRE LA CHUTE DE CHEVEUX CHEZ LA FEMME

Lorsque le diagnostic d' alopécie androgénique est établi, deux traitements complémentaires sont envisagés :

Le Minoxidil : l'application du Minoxidil en solution est très efficace chez la femme. En effet, un nombre important de cheveux miniaturisés pourra croître grâce à son utilisation. Le Minoxidil dosé à 2 % est préféré au 5 %, ce dernier ne semblant pas apporter de résultat supérieur à celui obtenu avec le premier. Un traitement polyvitaminique et un apport de minéraux seront aussi prescrits.

La greffe folliculaire : on crée un "mur visuel" sur la partie antérieure, ce qui masque le dégarnissement plus postérieur. Comme on l'a vu, la ligne antérieure est souvent conservée, ce qui représente un avantage car le début de la greffe peut se situer deux ou trois millimètres derrière la ligne naturelle. La femme a l'avantage de pouvoir facilement porter les cheveux longs. De plus, elle peut, par des astuces de coiffure, masquer la zone arrière.

Pour toutes les autres causes annexes, le traitement sera souvent la correction du déséquilibre hormonal, le Nizoral et, parfois, les corticoïdes.

3.LE TRAITEMENT CHIRURGICAL PAR GREFFE DE CHEVEUX LORS D'UNE CHUTE DE CHEVEUX FÉMININE

Très méconnue, la greffe capillaire est souvent une excellente solution pour résoudre la chute de cheveux chez la femme. Le principe théorique est simple : il s'agit de transférer les cheveux de la partie postérieure du cuir chevelu vers la partie antérieure où les cheveux sont génétiquement différents.

Chez la femme, il existe deux cas de figure. La plupart du temps, la zone donneuse est riche, épargnée par la calvitie. De temps à autre, la perte de cheveux concerne l'ensemble du cuir chevelu. Dans ce cas, il faudra décider de l'utilité de l'implant capillaire.

L'intervention se déroule en quelques heures, sous une anesthésie locale pure, et est pratiquement indolore. Aucun pansement n'est requis, aussi la vie sociale peut-elle reprendre dès les jours suivant l'intervention. Tous ces avantages font des microgreffes une technique de pointe.