L’homme qui utilise le Propécia (Finastéride) peut-il contaminer sa partenaire s’il n’utilise pas de préservatif ?

L’homme qui utilise le Propécia (Finastéride) peut-il contaminer sa partenaire s’il n’utilise pas de préservatif ?
Blog Single

Il n’y a aucune observation d’un cas où un bébé serait né avec des anomalies liées à la contamination d’une femme par un partenaire consommant du Propécia. Cependant, la firme Merck, par prudence, conseille l’usage du préservatif chez un homme consommant du Propécia. Tandis que la plupart des médecins considèrent qu’il n’y a aucun danger, les plus prudents, pour leur part, conseillent d’arrêter la prise de Propécia durant la période de fécondité de la partenaire. Voici le texte en anglais écrit par Merck : http://www.merck.com/product/usa/pi_circulars/p/propecia/propecia_pi.pdf.
Le calcul montre que même en considérant le plus haut taux de Finastéride dans le sperme et en considérant l’absorption complète de cette quantité par la femme enceinte, la dose reçue serait encore 750 fois inférieure à la dose qui déclenche une anomalie chez le singe rhésus.

Pour plus de détails, voir notre page consacrée au Finastéride/Propécia.