GREFFE DE CHEVEUX FUE

La greffe de cheveux de qualité est désormais indétectable

1. LA FUE : INTRODUCTION

Il y a vingt-cinq ans, la greffe de cheveux était réalisée à l’aide de punchs de 3 à 4 mm de diamètre qui donnaient des résultats très souvent inesthétiques. On est ensuite passé à la greffe folliculaire avec la technique FUT. Depuis 1995, afin d'éviter la cicatrice linéaire, on est parvenu à extraire le follicule directement à partir du cuir chevelu, à l'aide d'un micro punch de 0,9 à 1,2 mm de diamètre. La technique est appelée extraction folliculaire (Follicular Unit Extraction). La difficulté technique est grande, c’est pourquoi il a fallu mettre au point une instrumentation adaptée pour arriver à ce résultat.

2. LES AVANTAGES DE LA FUE

L'extraction folliculaire ne remplace pas la technique classique, mais elle a des indications complémentaires très intéressantes.

Premièrement, elle ne laisse pas ou peu de cicatrices (sous la forme de minuscules points blancs noyés dans la chevelure), et la cicatrisation est extrêmement rapide. En effet, le petit morceau de peau enlevé lors de la greffe va se reconstituer rapidement sans laisser de trace. Deuxièmement, la zone dans laquelle on peut prélever des cheveux est plus large qu'avec la technique classique. Troisièmement, il est possible d'utiliser des poils du corps, par exemple ceux du torse ou des cuisses chez l'homme. Aussi peut-on implanter des greffons dans une ancienne cicatrice due le plus souvent à une greffe antérieure.

La FUE permet aussi une bonne répartition des cheveux sur le cuir chevelu. En effet, en réduisant harmonieusement la densité de la zone donneuse tout en augmentant celle de la zone receveuse, on peut équilibrer au mieux la répartition des cheveux. Cet avantage est particulièrement intéressant lorsque le patient décide de porter les cheveux extrêmement courts sur l’ensemble du cuir chevelu.

3. LES INCONVÉNIENTS DE LA FUE

Outre la durée relativement longue du temps opératoire, le travail peut aussi être plus ou moins facile selon la qualité de la peau. Il faut savoir que le nombre moyen de greffons est limité à 1800-2000 follicules par jour, en fonction de la difficulté du travail et de la dextérité du chirurgien. Plusieurs jours d'intervention sont donc à prévoir en vue d’obtenir le même résultat qu'avec une mega session classique de 3000 greffes en un jour. Enfin, la zone donneuse doit généralement être rasée, ce qui peut poser problème à certains patients.

4. LES INDICATIONS DE L'EXTRACTION FOLLICULAIRE

La FUE est la technique appropriée pour :

  • Les patients qui souhaitent porter les cheveux très courts au niveau de la zone donneuse ou qui envisagent peut-être un jour de se raser le crâne.
  • Les patients qui n'ont besoin que d'une petite greffe, par exemple pour corriger une cicatrice de lifting ou pour une greffe de sourcils.
  • Les patients dont la zone donneuse est pauvre mais dont d'autres parties du corps sont pourvues en poils qui peuvent être utilisés.
  • Les patients qui souhaitent masquer la cicatrice d'une greffe de cheveux FUT précédente.
  • Les patients sportifs qui ne peuvent réduire leur activité durant un temps trop long.

5. LES BODY HAIR, OU POILS CORPORELS

Les " body hair" sont les poils que l'on trouve surtout chez l'homme, au niveau du torse, des épaules, du dos, des mollets et de la barbe. Ils peuvent servir lorsque la zone donneuse est très pauvre ou épuisée à la suite de chirurgies antérieures.

Cependant, la greffe de poils a ses limites.

En effet, le diamètre du poil est généralement nettement inférieur au cheveu. Il pousse souvent seul, il s'agit donc la plupart du temps de greffes à un poil. D’ordinaire, le délai de repousse est plus long que pour les cheveux.

En outre, le poil a certes tendance à s'allonger un peu lorsqu'il est implanté sur le cuir chevelu, mais il n'atteint jamais la taille d'un cheveu normal.

Toutes ces raisons expliquent que les résultats soient moins spectaculaires qu'avec une greffe de cheveux classique.

6. CONCLUSIONS

La FUE est une nouvelle technique performante. Très précise, elle s'intègre parfaitement dans la pratique de la greffe de cheveux de haute qualité. C’est pourquoi tout chirurgien capillaire met un point d’honneur à l’ajouter à son panel thérapeutique. Il est cependant dommage que la tendance actuelle consiste à éliminer la FUT au profit de la seule FUE.

7. EN SAVOIR PLUS

Un ensemble de questions-réponses vous donnera de plus amples détails sur la recherche de la meilleure qualité, sur les cicatrices, sur la motorisation et sur les robots. Une comparaison FUE-FUT est également disponible.